Promotion des droits de Baka – Radio et television

La promotion de l’album “les peuples de la foret parlent” – la promotion des droits des Baka 

Radios :

Dans les radios visitées, nous avons passé des interviews  sous forme de questions réponses sur les activités du projet, la démarche et la stratégie d’interventions. C’était aussi des question pour permettre au grand public de mieux comprendre et connaître la FCTV, ce qu’elle fait et pourquoi. Ceci nous a permis de bien expliquer le contexte et les objectifs du projet au grand public qui doutait jusqu’alors de notre innovation dans les processus de développement. Les Baka présent avec l’artiste ont de temps en temps exécuté en directe les extraits des chansons produits dans le vidéogramme. Les Baka eux-mêmes se sont exprimés sur leurs problèmes et préoccupations en directe.

Télévisions :

Lors du passage à l’émission « Vendredi Show », Vicky Brown et son équipe ont exécuté deux chansons à savoir « marginalisation et changement ». Le Facilitateur et Vicky Brown ont  répondu aux questions de la présentatrice de l’émission toujours sur le projet et ses activités ; la grande question était celle de savoir ce qu’il faut faire maintenant et la réponse était la réalisation des actions concrètes en faveur des peuples autochtones vulnérables.  Dans l’émission « TAM-TAM WEEK-END » c’était la même démarche.

Déroulement de : “les cop’s d’abord” à OBALA

Ici nous avons joué deux chanson dans le cadre de ce festival qui rassemblait un grand nombre des établissements d’enseignement secondaire d’Obala et d’ailleurs. Certains sont mêmes venus de Yaoundé et d’autres région du pays pour cette finale des jeux des incollables. D’autres artistes locaux et étrangers animaient le festival parmi lesquels, le groupe FCTV. C’est une surprise et une innovation car les élèves de ce coté ne connaissent les « Pygmées que dans les cours d’histoire encore moins leurs préoccupations. En présence de Mme le Maire de la ville qu’accompagnaient d’autres personnalités, nous avons exécutés deux chansons et ce qui a fait bouger le grand public. Des CD ont été distribués aux personnalités présentes et aux chefs d’établissement.

L’objectif pour nous était de sensibiliser à travers ce festival,  un grand nombre  d’élèves et enseignants, les autorités ainsi que  les invités sur la problématique des Baka, même si on ne les trouve pas dans cette partie du pays. Ce sont des Camerounais à part entières et ils ont le droit d’être connus de tous.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s