La Gestion des D3E: Implication du secteur informel

Ce 20 Décembre 2016, la FCTV a organisé une session d’information sur les exigences règlementaires dans la collecte et la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques dans la salle de conférence du Codas Caritas. Elle a connu la participation de 38 invites parmi lesquels M. le représentant du M. le Délègue Régional du MINEPDED qui a présidé la session, Le Monsieur le Maire de la Commune d’Arrondissement de Douala 3ieme, l’équipe de la FCTV et les réparateurs (ou chirurgiens) et revendeurs de téléphones mobiles de la ville de Douala.

Cette session s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la FCTV et les Ateliers du Bocage (AdB) pour la mise en œuvre au Cameroun du projet eWaste dans la ville de Douala. Une première initiative dans les D3E orientée uniquement vers les déchets de téléphones mobiles. Les activités du projet ont été lancées au mois de janvier 2016 et des actions ont aussi été menées afin de se conformer à la législation en vigueur au Cameroun en matière de réglementation sur la gestion des déchets. A cet effet, un permis environnemental a été signe en juin 2016 par le MINEPDED au profit de la FCTV devant ainsi habilitée à collecter, démanteler, trier, transporter et stocker les D3E au Cameroun. En contrepartie de ce droit octroyé à FCTV, cette dernière se doit sur le plan administratif de tenir un manifeste de traçabilité concernant le D3E. Le projet ayant pour cibles, les acteurs essentiellement du secteur informel (réparateurs et revendeurs de D3E), quelques difficultés liées à la compréhension de l’utilisation du manifeste de traçabilité administratif exigé par le permis environnemental.

La session a été nécessaire justement en guise de sensibilisation sur les activités du projet et des détails administrative (Manifeste de traçabilité) et opérationnels (tenue des manifestes) applicables aux D3E, plus particulièrement aux acteurs des déchets de téléphones mobiles.

Par le biais d’exposés et échanges avec les panelistes de la session qui était composes du représentant de Monsieur le Délègue du MINEPDED, du Coordonnateur des Programmes de la FCTV et le Chef d’Atelier, sous la modération du Point Focal de la FCTV ; l’auditoire a ainsi été édifiés sur les impacts des déchets de téléphone mobile sur la santé et l’environnement et les intérêts socio-économiques associés à la collecte et la valorisation des déchets de téléphones mobiles. Ils ont aussi été informe sur le permis environnemental et sur le manifeste de traçabilité. Un modèle de tenue de manifeste de manifeste a été élaboré et sera soumis pour révision et validation par M. Délègue Régional du MINEPDED.

Cette session a été relaye dans les colonnes du quotidien de l’économie.

le-quotidien-de-l%27economie

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s