ECOFAC V Project

(***Latest information about the project can be found, here***)

Contexte du projet

D’une superficie de 526 000 hectares, la  Réserve de Biosphère du Dja représente 18% du territoire national inscrit dans le réseau des aires de conservation. Fort de la diversité topographique dont elle est l’objet, de la superposition de trois influences biogéographiques et géologiques de ses habitats, de la très grande diversité biologique qu’elle abrite, elle  maintient encore la valeur naturelle qui a justifié son inscription en 1987 sur la liste des sites du Patrimoine Mondial à savoir qu’elle héberge de nombreuses espèces rares ou très rares.DjaReserve

Depuis prés de 20 ans,  la Réserve bénéficie  de  l’appui  de  la  communauté internationale sous forme de projets de coopération technique. On cite par exemple  le Programme ECOFAC avec toutes ses différentes phases  (I, II, III et IV),  le Projet Mesures d’Accompagnement du Dja (PMDA Dja) et le Projet de Forêts Communautaires (PFC),  financés  tous  par  l’Union Européenne.

Toutes ces initiatives ont contribué à moderniser les méthodes de protection du site. Le projet d’appui aux populations  riveraines de  la boucle de Mékas ou ECOFAC V s’inscrit dans  la continuité des  actions engagées dans les précédentes phases d’ECOFAC en matière d’implication des populations locales et du développement de partenariats entre les Services de la conservation et les populations riveraines de la Réserve du Dja.

Zone géographique et groupes cibles du projet

La Réserve de Biosphère du Dja et sa zone périphérique, en particulier les 11 villages de la boucle de Mekas :  Nyabizou (enclave), Bissombo, Biton, Nkolembembe, Nsimalen, Mimbil, Nyabizou (chefferie), Meka’a, Mékas, Koungoulou et Nkoulaze.

UntitledLes principaux groupes cibles et bénéficiaires du projet sont:

les bénéficiaires directs:

  • les populations riveraines de la Boucle de Mékas;
  • les gestionnaires des aires protégées (service de la conservation, Guides de chasse).

les bénéficiaires indirects:

  • les autorités administratives;
  • les autorités traditionnelles;
  • les touristes;
  • les ONG locales impliquées dans les activités du projet.

Objectifs du projet

Objectif général

L’objectif général du projet est  de promouvoir un développement durable de l’antenne Ouest de la Réserve de Biosphère du Dja à travers l’utilisation raisonnée des ressources naturelles

Objectifs spécifiques

Les deux objectifs spécifiques ci-après concourent à l’atteinte de l’objectif général :

  • Prioriser  les  interventions d’appui au développement  local  sur  les populations, organisées en comités de développement, situées en périphérie immédiate à l’ouest de la RBD ;
  • Renforcer le partenariat entre les populations locales organisées et les services de la
    conservation du Dja.

Résultats escomptés du projet

Les deux grands résultats que devra atteindre le prestataire au terme de l’exécution du marché sont:

  • Résultat 1 : Le zonage mis en place est respecté et fonctionnel
  • Résultat 2 : Le partenariat avec les populations locales est opérationnel

Activités du projet

Les activités spécifiques ci-contre contribueront a l’atteinte des résultats:

  • Développer la filière Miel;
  • Renforcer la filière Cacao par la création de pépinières villageoises;
  • Appuyer la filière pêche;
  • Améliorer les infrastructures pour l’exportation et la commercialisation des productions;
  • Rendre le Comité Villageois Sectoriel opérationnel;
  • Mettre en œuvre un programme d’animation scolaire.

Advertisements